Acheter des actions et investir à la bourse de paris en pleine crise financière ?

actions à la bourse de paris en temps de crise

Avec la crise du coronavirus , l’investissement en bourse à pris une autre dimension, car avec la chute spectaculaire qu’a connue le marché parisien, nous avons atteint des niveaux jamais touchés jusqu’à présent en si peu de temps. En effet, sous l’effet de la crise sanitaire, l’indice CAC40 a perdu environ 25 à 30%, depuis le début de l’année, du jamais vu, même pendant la crise de 2008. Même l’or, habituellement valeur refuge en cas de crise des marchés financiers, n’a pas été épargné. Faut-il saisir cette opportunité et profiter de ce contexte pour acheter des actions en vue de profiter d’un prochain rebond ou faut-il au contraire faire preuve d’une grande prudence et placer son argent sur d’autres supports ? En France, les investissements que privilégient généralement les traders débutants sont souvent associés aux actions, car elles semblent plus stables et donc prévisibles. Pour cela, la plupart des investisseurs Français investissent à la bourse de Paris en achetant directement ou indirectement des actions via des courtiers en ligne ou des fonds d’investissements. Toutefois, il convient de rester très prudent car de nombreuses incertitudes demeurent encore sur les marchés, mais la bourse de paris semble offrir des niveaux de valorisations intéressantes, que l’on se doit d’analyser avec les bons indicateurs.

Qu’est-ce que la bourse de Paris ?

Située dans la capitale française, la Bourse de Paris est la première Bourse d’actions de la zone euro. Le CAC 40 est son principal indice boursier, il est composé de 40 actions parmi les 100 sociétés françaises dont les volumes d’échanges de titres sont les plus importants. C’est un marché centralisé où les actions de sociétés sont cotées publiquement et sont achetées et vendues. La négociation des actions diffère selon la taille de l’entreprise et sa liquidité sur le marché. En effet, les sociétés dont la liquidités est importante sont cotées en continu de 9 h 0 à 17 h 40 tandis que les valeurs dont la liquidité est de moindre importance sont cotées par fixing à des horaires prédéterminés. Les titres considérés comme suffisamment liquides font l’objet d’au moins 2 500 transactions par an.

Est-il opportun d’investir à la bourse de Paris ?

Même si il est plus sécurisant de confier son épargne à une société de gestion ou auprès de professionnels agrées, il existe une portion d’investisseur particulier audacieux et formé qui n’hésite pas à intervenir directement en bourse en achetant des titres de créances ou sociétés cotées, car il faut le reconnaître, investir sur les marchés financiers ne s’improvise pas, il est nécessaire, voir obligatoire de connaître à minima les principes fondamentaux des marchés boursiers et des placements associés. Dans ce contexte, même si en France les particuliers se montrent plutôt averses au risque, ils sont encore un certain nombre à vouloir envisager acheter directement leurs actions en bourse via un broker certifié, surtout en cette période d’opportunité ou les marchés ont fortement baissé avec la crise que nous traversons, à savoir celle liée à la pandémie du Coronavirus ou covid 19 et d’autre part, le contexte de taux négatifs qui renforce encore l’attractivité du marché des actions, car il est pour l’instant le seul actif ou presque, à offrir encore un rendement convenable. Aussi, ils le sont encore moins à s’intéresser à d’autres marchés encore plus volatils, comme celui des cryptomonnaies ou du Forex, car ces marchés boursiers sont souvent synonymes de forte volatilité à la différence de la Bourse de Paris qui est plutôt stable, sauf bien sûr en cette période trouble que nous traversons actuellement. Pour cela intéressons aux potentielles opportunités que nous pourrions surveiller sur le marché boursier français.

Investir à la bourse de Paris dans un contexte de crise

Les sociétés cotées à la bourse de Paris doivent s’adapter à une situation inédite. Certaines parviendront mieux que d’autres à traverser une année 2020 extrêmement difficile, où les chiffres d’affaires et les résultats baisseront fortement et ou les cours seront impactés par une forte volatilité. Toutefois, même si en ce moment, cette volatilité qui peut être ponctuée par de fortes variations à la hausse ou à la baisse devient synonyme de grands retournements de situation, inquiète. Elle peut devenir une source d’opportunité pour un trader ou un scalpeur avisé qui a investi son capital sur une courte période en faisant des allers retours dans une journée par exemple. Cependant, il ne faut pas s’y méprendre un marché boursier volatile doit être source de méfiance pour un investisseur non averti, car cette volatilité va augmenter son risque et de ce fait le nombre de positions perdantes. C’est pourquoi tout investisseur qui souhaite placer son argent à la bourse de paris doit le faire à un horizon de long terme, car plus la période de placement est longue, plus l’investissement sur les marchés actions a du sens. Nous traversons actuellement une crise boursière d’une intensité rarement égalée par sa vitesse et son amplitude. Dans cette situation, la crise peut être une bonne opportunité pour rentrer en bourse, mais cela doit se faire en respectant plusieurs règles. Premièrement il est important de diversifier son portefeuille boursier, et de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La seule façon de diminuer le risque sur les marchés actions consiste à investir dans différents secteurs d’activité ou dans différents types de valeurs comme par exemple des multinationales ou des valeurs moyennes. La deuxième règle consiste à investir dans les actions que l’on connaît le mieux, car en investissant dans des entreprises dont on comprend le business model, cela permet d’éviter de fortes déconvenues comme le suggère Warren Buffett. Troisièmement, fixez vous des objectifs car souvent les épargnants ont tendance à laisser courir les pertes, en espérant que le cours finisse par remonter, et à l’inverse à empocher trop tôt les gains. Enfin, la crise boursière étant une opportunité pour rentrer en bourse en ayant des prix attractifs, il est important de savoir si une action est chère ou bon marché.

Comment savoir si une action est chère à la bourse de Paris ?

Le prix d’une action n’est qu’une donnée parmi tant d’autres pour évaluer la valeur d’un titre et pour réussir ses placements, il est nécessaire de connaître quelques indicateurs fondamentaux qui permettent de mesurer la cherté d’une action à un instant T pour en estimer son potentiel. En général, ce type d’information est disponible dans le presse spécialisée et permet aux investisseurs de suivre la progression de leurs investissements. Parmi, ces indicateurs il y a la capitalisation boursière d’une entreprise, le Bénéfice Net par Action ou BPA et le PER ou Price Earning Ratio. Toutefois, l’indicateur qui vous permettra de mesurer la valeur d’un titre et d’apprécier sa cherté sera le PER. En effet, le PER est un indicateur qui permet d’évaluer les actions de différentes sociétés entre elles, par exemple cela permet de savoir s’il est opportun d’acheter ou de vendre. Le PER ou Price Earning Ratio se calcule en divisant la capitalisation boursière d’une action par son résultat net. Ce résultat s’obtient également en divisant le cours du titre de la société par le BPA.