Conseils pour se lancer dans l’investissement en Bourse

investissement en bourse

Souhaitez-vous réaliser des bénéfices via la spéculation boursière ? Vous êtes au bon endroit ! Lisez la suite pour découvrir comment débuter en Bourse.

Les méthodes d’investissement en Bourse

Pour commencer, vous avez le choix entre : devenir investisseur autonome, investir avec l’aide d’une banque ou d’une entreprise boursière et faire appel à un  Conseiller en investissements financiers (CIF).

Investir de manière autonome

En tant qu’investisseur autonome, vous effectuez vos propres recherche concernent le secteur boursier en feuilletant des documents spécialisés tels ;

•             le journal

•             les rapports annuels

•             les dossiers des sociétés

•             les guides

•             les sites Internet financiers

•             les médias

Par la suite, vous choisissez les fonds ou actions à acquérir. Puis, vous passer par une société de courtage discount ou en ligne pour procéder aux transactions.

Investir avec l’aide de la banque ou d’une entreprise de Bourse

Une autre alternative consiste à investir en s’appuyant sur les conseils d’un expert financier. Votre banque ou une société boursière peuvent faire passer vos ordres mais également vous accompagner dans vos opérations. 

Faire appel à un Conseiller en investissements financiers (CIF)

Les conseillers en investissements financiers (CIF) vous aident personnellement dans vos décisions de placements. Généralement, ils vous assistent dans l’établissement : de votre budget domestique, de vos économies d’impôts et de votre bilan patrimonial. Ils sont rémunérés par honoraires ou par des commissions sur les investissements financiers que vous aurez faits grâce à eux. La plupart du temps, ils proposent les deux modes de rétribution. Et ils sont obligés de vous spécifier par écrit, dans un document contresigné, les tarifs et modalités de paiement de leurs services avant de procéder aux placements.

Le plan de placement financier

Quelle que soit votre manière d’investir, vous devrez définir vos objectifs financiers avant toute chose. En règle générale, il faut élaborer le plan d’investissement en fonction de ses revenus, ses objectifs, son âge, sa personnalité… Avant de concevoir le plan, vous devez revoir vos finances :

•             le montant de vos charges quotidiennes (nourriture, loyer, déplacements, vêtements, santé, divertissement)

•             la somme à mettre de côté pour les urgences (maladies, accidents, décès, perte d’emploi)

•             l’économie à réaliser pour de grosses dépenses (habitat, frais d’étude, retraite)

L’évaluation du rapport risque/rendement

Pour mettre au point votre plan d’investissement, vous devez être prêt à prendre un certain degré de risque. Préfèreriez-vous accroître progressivement vos placements sur une longue durée et gagner lentement mais sûrement ? Ou voudriez-vous plutôt investir beaucoup et prendre un plus grand risque? En prenant peu de risque, vous gagnerez peu mais le retour sur investissement sera plus sûr. Tandis qu’en prenant un énorme risque, vous pourriez réaliser des gains considérables mais aussi faire face à une grande perte d’argent. La majorité des investisseurs optent pour un portefeuille diversifié avec des titres de placement comprenant des actions, des obligations et des actifs monétaires. Le compte d’épargne bancaire,  les certificats de dépôt ainsi que les comptes à taux du marché monétaire sont peu rentables, mais plus ou moins fiables. A l’inverse, les actions de petites sociétés à faible réputation et les obligations à faible notation et à rendement élevé permettent de générer plus de gains mais sont plus susceptibles de vous faire tout perdre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *