Placements sans risque : quelles alternatives au Livret A ?

alternatives au livret d'épargne

Il existe des placements sans risque mieux rémunérés que le Livret A, mais dont les conditions d’utilisation sont plus contraignantes.

En France, le plan d’épargne le plus courant est le Livret A, dont le taux d’intérêt est de 0,50% depuis le 1er février 2020. Pourtant, il existe d’autres placements sans risque (qui assurent à leurs propriétaires de ne pas perdre d’argent) mieux rémunérés, comme le LEP, le PEL et les assurances-vie. Présentations.

Le Livret d’épargne populaire (LEP)

Le Livret d’épargne populaire (LEP) a un taux d’intérêt de 1% au 1er février 2020, soit un taux supérieur à celui du Livret A (0,50%). Cependant, le LEP n’est accessible qu’aux personnes dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond.
Comme pour le Livret A, je ne peux posséder qu’un seul LEP.

Le LEP est un plan d’épargne sur lequel je peux verser ou retirer de l’argent comme bon me semble, dans les limites suivantes :

  • mes versements doivent être d’au moins 30 euros,
  • je ne peux pas faire de versement sur mon LEP lorsque le solde a atteint 7 700 euros.

Pour ouvrir un LEP en 2020, mon revenu fiscal de 2018 figurant sur mon avis d’imposition de 2019, ne doit pas dépasser :

  • 19 977 euros si mon foyer fiscal comprend une part,
  • 25 311 euros pour 1,5 part,
  • 30 645 euros pour 2 parts,
  • 35 979 euros pour 2,5 parts,
  • 41 313 euros pour 3 parts,
  • 46 647 euros pour 3,5 parts,
  • 51 981 pour 4 parts,
  • + 5 334 euros pour chaque demi-part supplémentaire.

Je ne peux pas conserver mon LEP si mes revenus dépassent ce plafond durant deux années consécutives.

Le plan épargne logement (PEL)

Je peux ouvrir un PEL quel que soit le montant de mes revenus.

Les conditions d’utilisation de ce plan d’épargne sont beaucoup plus contraignantes que celles du Livret A et du LEP. Mais il possède deux avantages :

  • au 1er septembre 2018, son taux d’intérêt est de 1% si j’ai ouvert le PEL depuis le 1er janvier 2018, ou de 2% si je l’ai ouvert à partir du 1er février 2015,
  • après 4 ans, je peux clôturer le PEL afin d’obtenir un crédit immobilier à un taux privilégié.

Pour ouvrir un PEL, je dois réaliser un versement initial de 225 euros au minimum. Ensuite, je suis obligé de verser au moins 540 euros par an sur le PEL pour le conserver.Selon ce que prévoit mon contrat, je dois aussi effectuer des versements de manière périodique (chaque mois, chaque trimestre ou chaque semestre). Je ne peux plus faire de versement sur mon PEL lorsque son solde a atteint 61 200 euros.

L’autre grande contrainte du PEL est l’impossibilité de retirer de l’argent du compte durant les 4 premières années (à moins de clôturer le PEL). Par exemple, si vous vous rendez dans votre espace client en ligne tel que Filbanque pour le CIC ou même en agence, vous ne serez pas autorisé à retirer de fonds même en cas de coup dur.

Enfin, dix ans après l’ouverture de mon PEL, je ne peux plus effectuer de versement dessus – mais le PEL continue de produire des intérêts, pendant 5 ans. Au 15e anniversaire du compte, celui-ci est automatiquement transformé en un livret d’épargne ordinaire, avec un taux d’intérêt déterminé par ma banque.

Le PEL permet d’obtenir, après 4 ans, un prêt immobilier à un taux avantageux.

L’assurance-vie

L’assurance-vie est une alternative intéressante aux livrets d’épargne : il s’agit d’accumuler de l’argent sur un contrat, en versant des primes (de manière régulière ou non, selon le type de contrat). Le capital ainsi accumulé est versé au(x) bénéficiaire(s) du contrat au terme de celui-ci, c’est-à-dire :

  • à mon décès, si j’ai souscrit une assurance en cas de décès,
  • ou à l’échéance prévue dans le contrat, s’il s’agit d’une assurance en cas de vie.

Je dispose de différentes options pour retirer de l’argent de mon assurance-vie avant le terme du contrat : le rachat partiel du contrat, le rachat total et “l’avance”, qui obéissent à des règles précises.

Les taux d’intérêt des assurances-vie (variables) sont généralement très intéressants : en 2019, le rendement des contrats de ce type était en moyenne de 2,4% selon la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurance).

Le SAVIEZ-VOUS ?Les taux des livrets réglementés peuvent changer

Les taux des livrets réglementés sont régulièrement modifiés par l’État, en fonction du niveau de l’inflation (l’augmentation des prix). Ainsi, au 1er février 2020, le taux du Livret A est passé de 0,75% à 0,50%, et celui du LEP a été abaissé à 1%, contre 1,25% auparavant.